Reprendre là où on s’était arrêté

Ça faisait longtemps non ? Bon, on va essayer de garder un rythme à peu près égal, et pas tous les mois, si c’est possible.
Donc pour reprendre en douceur, tout d’abord, fin Août j’ai participé à la Foire de Châlons, et là-bas, j’ai eu la surprise de retrouver Les Créations d’Emilie. Et re-belote, j’ai craqué pour un de ses joujoux :


Mais il y avait également Why Not Créations, qui fait de magnifiques bijoux en résine et inclusions diverses :


Ça, c’était pour la partie « y a pas que la polymère et le fait-par-moi-même ».
Et sinon, je n’ai pas rien fait, mais ça c’est pour le prochain épisode, et puis autant dire qu’il y a du retard, notamment dû au fait que j’ai pas pu récupérer toutes les photos. Alors pour le moment, je vais juste montrer toooouuuuus les livres que je me suis enfin procuré depuis la dernière fois, sans compter tous les tutos de Cristalline que j’ai acheté en une seule fois.


Ça en fait des choses à tester. Ça tombe bien, parce que dans moins d’un mois maintenant ya le stage Lezart’Gil Maniaques. Quand je vous dis que j’ai pas arrêté la polymère… =)

Donc merci de votre passage, bonne soirée et à très vite !!!

+++
NdM

P. S. : Merci Cécile pour ton commentaire plus qu’adorable ! Je passe chez toi rapidement !

Créer ses bijoux en pâte polymère tome 2

Eh oui, je sais, déjà je poste en retard cette semaine, mais en plus, ce ne sera pas pour vous montrer une créa (alors que j’en ai un paquet à vous montrer). Mais il faut bien continuer la rubrique de critiques des-livres-qui-zont-l’air-bien-tiens-est-ce-que-ça-vaut-le-coup-que-je-l’achète-?. Alors comme je vous ai parlé plusieurs fois du livre d’Edith Maccotta Soffiati, autant le faire à fond une bonne fois pour toutes.
Je n’ai pas le premier tome (ça sera peut-être pour plus tard), et je ne peux par conséquent pas les comparer.

Cependant, le deuxième tome peut être utilisé sans avoir le premier.

Le livre commence par une vingtaine de pages sur les bases et les techniques utilisées dans le livre. On y trouve, entre autre, un chapitre sur les produits d’embellissement de la pâte polymère, une explication détaillée et des idées de moules à créer soi-même pour des textures et des moules maison, et une revisite de l’utilisation de la peinture acrylique, du mokume gane et du gel polymère. Enfin, c’est également dans ce livre que l’on trouve les techniques des perles vitrail et des pastels secs qui fleurissent depuis un moment sur les créations de la blogosphère (dont les miennes 😉 ).
La deuxième partie comporte une vingtaine de projets sur cinquante pages. Ces projets sont surtout centrés sur les effets de matière ou jouent sur l’utilisation de matériaux divers avec la pâte. Un seul projet utilise une cane fleur.

Comme chaque projet et chaque technique sont clairement expliqués avec des schémas et des photos explicites, je pense que ce livre est aussi bien pour les débutant(e)s que pour les confirmé(e)s. Les débutant(e)s pourront trouver à se faire la main sur des projets relativement ambitieux sur le rendu, alors que les confirmé(e)s trouveront de nouvelles idées, que ce soit de montage ou d’association de matières.
En résumé, c’est un livre pour celles et ceux qui préfèrent les multiples effets de matières que peut offrir la pâte polymère, sans utilisation de canes fleurs, feuilles, etc.. Ce livre m’a plu dans le sens où je n’utiliserai pas les techniques pour refaire les projets à l’identique, mais plutôt pour les mélanger entre elles. D’ailleurs, un bémol en ce qui concerne les projets à refaire tels quels : certains apprêts ou matériaux étant difficiles à trouver, certain(e)s fimoteur(se)s seront peut-être frustré(e)s de ne pas pouvoir refaire les projets à l’identique.
Voilà, j’espère vous avoir éclairé sur ce livre. Vous pouvez le trouver entre autres ici.
N’hésitez pas si vous avez des questions !
Et bonne fin de week-end !!

+++
NdM

Un joli cadeau

Tadaaaamm !!
Arrivé aujourd’hui pile poil pour mon anniversaire :


Alors du coup, je n’ai pas pu m’en empêcher, je l’ai feuilleté de suite pour pouvoir vous en dire deux mots.
D’abord, c’est un très beau livre (ben voui, ça compte aussi !), avec de très jolies photos des réalisations, mais également des photos claires pour les explications. Ensuite, il est réalisé en plusieurs parties. D’abord une partie avec les bases, le matériel et les techniques, avec des trucs et astuces pour « revisiter » ces techniques. Ensuite, une partie par effet ou technique : textures, matières, canes et enfin techniques mixtes. La fabrication de chaque parure y est expliquée très clairement, avec des petites notes pour éviter les erreurs éventuelles, ou pour conseiller la lectrice (le lecteur ?). Et pour celles (et ceux) qui comme moi sont des quiches en association de couleurs, la dernière partie comporte un memento sur la couleur, ainsi qu’un glossaire.
Enfin, à préciser pour celles qui suivent le blog de Cristalline : toutes les réalisations sont inédites ; on retrouve juste le coquelicot (voilà pourquoi elle n’avait jamais montré de tuto 😉 !).
Voilà, vous l’avez compris, ce livre est pour tout le monde. Je n’ai rien d’autre à ajouter, si ce n’est que vous devriez courir vous le procurer, « parce qu’il le vaut bien » =).
Ah si, dernière petite chose : comme elle ne fait rien à moitié, Cristalline propose sur son blog la liste des fournitures avec l’endroit où les trouver. Maintenant vous n’avez plus d’excuses ;-)…

+++
NdM