Je suis toujours là !!

Bon, maintenant que j’ai un boulot, on va essayer de mettre des posts de manière plus régulière. Déjà que j’ai manqué la Saint Patrick, alors que j’aurais pu vous montrer deux petites bricoles…
Là, on va commencer par un petit truc que j’ai découvert sur la durée de vie des bijoux en pâte polymère. Vous vous souvenez de ce pendentif ?

Eh bien, j’ai eu la surprise de découvrir qu’après un marché cet été où il avait été exposé au soleil et à la chaleur, il avait éclairci :

Flagrant, non ? J’avais fait le mokume avec des encres pinata mélangées dans de la pâte polymère translucide. Celui-là est seulement poncé, poli et lustré, et la version vernie que j’avais faite n’a, elle, subi aucun éclaircissement. Il semblerait donc que l’encre pinata doit être protégée par un vernis, sinon elle se décolore. Déjà que la question de la qualités des apprêts métalliques me pose des problèmes et me fait m’arracher les cheveux, si en plus faut faire attention aux encres pinata…
Bon sinon, vous voulez sûrement voir de la nouveauté non ?
Alors voilà les bracelets breloques que je vous avais déjà montré, et que j’ai remonté avec de nouvelles breloques :

Et les boucles d’oreilles assorties aux fleurs turquoises :

Voilà, c’est tout. Comme d’habitude, à vous de me laisser vos commentaires, questions ou autres !
Bonne fin de week-end à toutes et tous !!!

+++
NdM

Années 60

Hop, avec du retard, comme d’hab’ ;-), je vous présente la parure que j’ai réalisée pour le challenge annuel « Ami Merlin » organisé par le journal de la polymère Parole de Pâte.
Comme l’indique le titre, le thème était « les années 60 ». Bon, les années 60 ayant une vingtaine d’années d’avance sur moi, j’ai dû aller sur le Web pour me documenter. Je sais pas si j’ai bien potassé, mais voilà ce que j’en ai retenu : des formes géométriques et des couleurs flashs. On laisse décanter, on cherche des idées pour d’autres projets, on feuillette, et au détour d’une palette de couleur vue sur une page de catalogue mise de côté dans mon carnet de notes, ainsi que d’une parure vue dans le livre de Mathilde Colas acheté très récemment, une connexion neuronale se fait, et l’idée prend forme :

Des ronds donc, et des couleurs flashs. Seul le collier a été fait comme dans le livre, à un détail près. Le tout poncé, et poli juste pour les lentilles, le reste étant laissé mat. Et je tiens à préciser que les couleurs des ronds ne sont pas unies, comme le prouve la photo ci-dessous :

Je crois que j’ai tout dit, à vous maintenant de me dire ce que vous en pensez ou de me poser des questions.
Bonne soirée, et merci pour vos passages, même silencieux =) !!

+++
NdM

Suite et fin

Je ne vais pas vous faire languir, alors voilà la suite de la série Prune, au risque de vous provoquer une indigestion. A vous de me le dire !
Donc aujourd’hui, les scalps de la plaque précédente.

Sur ce premier pendentif, les restes sont appliqués les uns sur les autres, résinés avec une fleur en relief laissée mate, et montés sur un tour de cou en nœuds chinois entièrement façonnés par mes 10 doigts.

Pour les suivants, les restes sont appliqués sur un fond blanc nacre, résinés, avec ou non des fleurs mates.
Un montage façon Cristalline.

Et une bague et des boucles d’oreilles.

Et voilà ! Ça vous plaît j’espère !
Sur ces photos, je vous souhaite un bon week-end !!

+++
NdM

C’est pas cool !

Oui je sais, je vous délaisse et c’est pas bien. Alors ce soir, ça sera histoire quasi sans paroles pour plus de photos que d’habitude.
A la base des réalisations d’aujourd’hui et qui datent de Mai :
– la couleur prune, ma préférée que je n’avais pourtant jamais utilisée en polymère et que j’ai du mal à obtenir ;
– une cane fleur selon Mars Design ;
– des morceaux de Mica Shift blancs ou prunes ;
– un « air mystérieux », présenté dans le livre de Cristalline : variante du Hidden, on scalpe, et on obtient une plaque principale, utilisée ici. Ce qui a été fait avec les scalps, ça sera pour la prochaine fois !! 😉
D’abord 2 pendentifs, résine dans le creux et vernis pour le premier, résine partout pour le second, et fleur mate pour les 2 :

Ensuite une bague et des BO, résine pour les 2.

Ma toute première broche, j’avais envie d’essayer depuis Avril, quand j’ai trouvé des supports, et j’en ai eu l’occasion avec les morceaux de pâte qui restaient. Résine sur toute la surface :
Enfin, 2 bracelets. D’abord la version prune du bracelet « Irlande » :

Et enfin, dernière photo, second bracelet, la pièce qui est à la base de mon envie de faire « un air mystérieux » couleur prune, donc mon petit chouchou d’aujourd’hui, entièrement en polymère grâce au P.C.E., poncé, poli et lustré à la Dremel, vous vous rappelez, je vous en avais parlé, c’est celui sur lequel elle avait rendu l’âme :


Vous êtes arrivés jusqu’ici sans encombres ? Bravo et merci à vous ! Maintenant, il ne vous reste plus qu’à me donner votre avis, ou à me poser des questions.
Bonne soirée !!

+++
NdM

Vieux motard que jamais… (Part. II)

Donc aujourd’hui la suite.
La mariée voulait des colliers dans les tons roses pour aller avec la robe qu’elle devait mettre en fin de soirée, toujours en m’indiquant les modèles vus sur le blog et qu’elle aimait bien. J’ai donc réalisé ceci :

Avec les boucles d’oreilles coordonnées :

Et ce dernier collier, avec les boucles aussi assorties :


Et voilà ! La mariée était satisfaite, et moi contente d’avoir réussi à faire ce qu’elle voulait. Que demander de plus, à part : et vous, vous en pensez quoi ?
Bonne soirée !!

+++
NdM

PostS : ça se voit pas, mais ça brille beaucoup, c’est poli et lustré !!!

Vieux motard que jamais… (Part. I)

Une de mes cousines s’est mariée au début de Juillet. Pour l’occasion, elle m’avait demandé de lui réaliser un collier assorti à la robe de mariée, mais aussi des colliers assortis à la robe de soirée qu’elle avait choisie pour ce soir-là. Commençons donc aujourd’hui par la robe de mariée.
J’avais pour consigne de faire quelque chose avec des fleurs et dans les tons gris clair/foncé et rose clair/foncé pour reprendre le thème des faire-parts. Ma cousine m’avait également indiqué quelques modèles vus sur le blog et qui lui plaisait. Enfin, la robe devait être ivoire avec une encolure bateau, exit donc l’idée de collier descendant vers le décolleté que je commençais à avoir, il fallait forcément un ras-de-cou. Avec ces renseignements, j’ai d’abord réalisé trois modèles :


Et les boucles d’oreilles qui vont avec ces deux-là :

Le troisième collier et ses boucles :


Après avis de ma cousine, j’ai défait le premier collier et j’en ai fait un dernier :

Le choix de la mariée s’est finalement porté sur le deuxième collier :

Si vous êtes arrivés au bout, bravo !
Maintenant, j’attends vos avis !!
Bonne soirée !

+++
NdM

Hidden Magic, 2ème épisode

Et tout d’abord, les résultats du tirage au sort : la gagnante est… (roulement de tambour =) ) TAIG@ ! Félicitations, je t’envoie un mail ce soir pour régler les petits détails.

Ensuite, j’ai dans une boîte les bijoux ou objets qui sont, pour moi en tout cas, à revoir. Parmi ceux-là, des bracelets, les tous premiers que j’ai fait, c’était en 2006 (ça date !!).Ça m’a donnée une idée pour l’utilisation de la deuxième moitié du Hidden Magic.

Un coté Hidden, l’autre Mica Shift dans la couleur obtenue avec les restes, le tout résiné des deux côtés.
Il restait deux ronds, alors hop, des boucles d’oreilles :

Et avec les restes de Hidden, d’autres boucles dont la forme me plaît beaucoup, et que je referai sans aucun doute :

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je vous souhaite une bonne fin de semaine !

+++
NdM

Petit rappel : vous pourrez retrouverez NdM ce week-end,
à la brocante de Sainte Marie Cappel (59670),
le 5 Juin après-midi.

Tourner en rond

Eh oui, voilà la preuve :
Et les boucles d’oreilles assorties :
Des ronds, rien que des ronds, ça donne le tournis non ? =)

Bon, puis sinon, j’ai reçu de nouveaux livres :

J’en avais jamais reçu autant en une seule fois. Du coup, ya du boulot en perspective, mais faut pas être pressé, parce que je suis du genre à prendre mon temps… 😉

Et pour finir, j’avais pas répondu la dernière fois à Lætitia : je confirme, j’ai plusieurs de mes anciennes perles (parmi les premières, celles qui datent de 4-5 ans) qui ont été vernis avec le vernis Eberhard-Faber. Et parmi ces perles, certaines pelaient déjà pas longtemps après avoir été vernies, mais toutes celles qui me restent perdent leur vernis maintenant, de manière plus ou moins facile à rattraper : soit on peut gratter avec l’ongle (ou on ponce), soit on fout à la poubelle parce que c’est pas rattrapable (l’exemple des deux messages précédents).
Bon après, j’ai aussi des critiques à formuler pour le vernis Cléopâtre, mais ça sera pour un prochain message, où je pourrais vous parler des différentes finitions possibles

Sur ce, j’espère ne pas avoir été trop longue, et je vous souhaite une bonne semaine !

+++
NdM

Un air mystérieux

Bon, désolée de ne pas avoir publié mercredi comme d’habitude, mais cette ***** de carte mémoire joue à cache-cache et j’arrive pas à la retrouver. Si vous la voyez… 😉
Mais j’ai enfin réussi à faire quelques photos pour cette semaine.

J’aime bien le collier « Un Air Mystérieux » du livre de Cristalline. Plutôt que de faire un collier identique, j’en ai profité pour tester mon super pistolet extrudeur et le tuto de Maniguette :

Avec les restes du bracelet, j’ai fait un pendentif que j’ai abimé au montage :

Le lendemain des premiers trous, je me suis dit que ça serait pas mal d’en faire un de plus de chaque côté. Mauvaise idée, c’était le trou de trop, maintenant je sais pas comment rattraper le coup…
Enfin, j’avais fait une plaque de test avant de faire le bracelet. Voilà ce qui en est ressorti, montés en dernier :


J’espère que ça vous a plu.
Bon week-end !!


+++
NdM