Encore

Comme promis, à nouveau des nœuds chinois. Cette fois, deux sautoirs avec des perles métal et des pièces chinoises, version couleur en fil de 2 mm, et version noir & blanc en 3 mm ; la longueur est réglable (le violet est en position courte, et le noir en position longue).
Lequel a votre préférence ?

Bonne fin de semaine !!

+++
NdM

Quod erat demonstrandum

Pour vous prouver (s’il en était besoin) que les perles miracles se suffisent à elles-mêmes, comme je vous l’ai dit la dernière fois, voici la petite histoire de la création d’un collier.
Il y a une paire d’années passait un clip de Rihanna, SOS. Et là, à environ 2 min 20 s, la chanteuse porte un sautoir qui m’a beaucoup plu, très léger… Seulement, je ne voyais pas comment faire en pâte polymère des perles semblables, et je ne trouvais pas non plus de perles qui semblaient convenir. Alors, comme d’autres, j’ai mis ce projet entre parenthèses, en attendant d’avoir l’illumination. Ce n’est que lors d’un stage à Brest, au cours de l’été 2007, que j’ai trouvé dans une petite boutique de perles sympathique comme tout, des perles miracles blanches, de toutes les tailles et formes dont j’avais besoin pour ce collier. Du coup, j’ai ressorti et peaufiné l’idée, opté pour un coton ciré noir très fin, et j’ai essayé un montage. Voilà le résultat :

Quelques détails des perles et du pompon :

Et enfin, pour compléter la parure, les boucles d’oreilles assorties :

C.Q.F.D. j’ai envie de dire. Pas vrai ?!?

+++
NdM